Les réseaux sociaux sont le terrain idéal pour usurper des identités numériques, faute de contrôle à l’entrée…
Via www.lepoint.fr